Imprimer cette page

Livres


La science est pour Dieu : de nouveaux arguments scientifiques pour la foi

 

sous direction de Lydia Jaeger

Charols/Paris, Excelsis/GBU, 2017, 132 p.

Ont contribué à cet ouvrage : Sylvain Bréchet, Emily Burdett, Lydia Jaeger, Alexis Masson, Roger Pouivet, Micaël Razzano, Peter Williams

Dans le dialogue avec les sciences, l'apologétique chrétienne sort aujourd'hui de sa posture défensive. Plusieurs nouveaux arguments en faveur de la foi, basés sur des acquis scientifiques récents, lui permettent de passer à l'offensive. L'apport le plus significatif est venu de la cosmologie, avec la découverte du début temporel de notre univers et de l'« ajustement fin » (fine-tuning) des constantes naturelles. Mais d'autres contributions importantes proviennent aussi des sciences cognitives, montrant le caractère « naturel » des croyances religieuses, et des découvertes archéologiques, qui permettent une meilleure connaissance du judaïsme dans lequel le Nouveau Testament est né et apportent de nouveaux arguments en faveur de la fiabilité historique des Évangiles.

Ce livre fait le point sur ces travaux récents. Il présente les données sur lesquelles s'appuient ces arguments et évalue leur validité. Que prouvent-ils exactement ? Jusqu'à quel point sont-ils un appui pour l'apologétique chrétienne ? Quelles sont les objections possibles ? Les contributeurs sont des spécialistes en exégèse biblique, cosmologie, sciences cognitives, neurosciences ou philosophie.

Pour commander en ligne www.xl6.com



Le hasard: Perspectives scientifiques, philosophiques et théologiques

 

sous direction de Lydia Jaeger

Charols/Nogent-sur-Seine/Paris, Excelsis/Éd. de l'Institut Biblique/GBU, 2014, 148p

Ont collaboré à cet ouvrage : David Brown, Peter Clarke, Marc-André Dupertuis, Lydia Jaeger, Ard Louis, Émile Nicole, Jonathan Vaughan.

La notion de hasard pose des questions passionnantes, en science, en philosophie et en théologie, et jusque dans l'ordinaire de la vie. Dans diverses branches scientifiques, le hasard occupe aujourd'hui une place primordiale. Le calcul des probabilités est appliqué aux jeux de hasard, à la finance et à la recherche médicale. Des ordinateurs puissants permettent de simuler des systèmes complexes et d'étudier l'émergence de structures à partir de processus aléatoires.

Mais le hasard suscite aussi des débats parmi les chrétiens. Certains y voient la promesse d'un univers ouvert qui fait place à la liberté humaine et à l'action de Dieu. Car si tout était déterminé par les lois de la nature, comment l'être humain serait-il libre de ses choix? D'autres soulignent les difficultés que le hasard soulève. Comment Dieu pourrait-il connaître à l'avance des événements qui relèvent du hasard? Ou, à l'inverse, si Dieu connaît l'issue d'un événement dû au hasard, dans quel sens peut-on dire qu'il n'est pas déterminé ?

Ces interrogations et beaucoup d'autres influencent notre façon d'envisager l'action de Dieu. Comment pouvons-nous avoir l'assurance que le plan de Dieu s'accomplit si une partie des événements du monde et de notre vie est due au hasard?

Pour commander en ligne www.xl6.com

Adam, qui es-tu ?
Perspectives bibliques et scientifiques sur l'origine de l'humanité

 

sous direction de Lydia Jaeger

Charols/Paris, Excelsis/GBU, 2013, 212 p.

Ont contribué à cet ouvrage :Denis Alexander, Henri Blocher, Jacques Buchhold, Marc Godinot, Lydia Jaeger, Nicolas Ray et Matthieu Richelle

La question de l'origine de l'humanité est l'une des plus délicates du dialogue entre science et théologie. Pour la biologie, l'émergence de l'homme moderne dans la lignée des hominidés n'est rien de plus qu'un exemple de l'évolution d'une espèce. Mais il s'agit de notre espèce. Et selon le livre de la Genèse, l'être humain, parce qu'il est créé en image de Dieu, a un statut particulier. Or les sciences révèlent une continuité surprenante entre le monde animal et l'humanité. Où situer alors le moment précis du début de l'humanité ? Est-il possible, par exemple, de repérer un couple ancêtre unique dont descendraient tous les humains ? L'enjeu est vital pour la pensée chrétienne : c'est tout le diagnostic biblique du problème de l'humanité qui est en cause, et par conséquent également le projet de salut de Dieu.

Pour commander en ligne www.xl6.com

La fin d'un monde
Quel avenir pour l'homme et son environnement ?

 

Auteurs : Sylvain Romerowski - Étienne Lhermenault - Frédéric Baudin - Lydia Jaeger - Pierre North - Samuele Furfari

Marne-la-Vallée, Farel, 2012, 64 p.

"Pour quand la fin du monde est-elle prévue ? La réponse à nos interrogations à ce sujet se trouve-t-elle dans la Bible ? Dans un autre livre religieux ? Dans l'observation du ciel ? La science pourra-t-elle nous prévenir à temps ? Pendant longtemps, l'eschatologie, c'est-à-dire l'étude de la fin, était du ressort de la religion. Les visions apocalyptiques bibliques nourrissaient l'imaginaire populaire et inspiraient craintes et espoirs devant l'avenir. Depuis la science s'est également saisie du futur : la cosmologie propos des modèles de l'évolution globale de l'univers, les sciences de la terre essaient de prédire les variations climatiques, décisives pour l'avenir de la vie sur la «planète bleue». Il existe même des formes sécularisées de la peur de la fin du monde : la menace de l'extinction de toute vie par une guerre atomique qui dominé la période de la guerre froide, et aujourd'hui, la prise de conscience de la fragilité des équilibres écologiques, avec la grande attention que les média accordent au réchauffement climatique" (extrait de l'introduction).

C'est en combinant différentes disciplines : sciences et théologie en particulier, que l'on peut mieux appréhender la question de la fin des temps. Dans ce livre, scientifiques et théologiens ont mis en commun leurs compétences pour illuminer cette période qui nous semble lointaine, floue, improbable... Pas de date, ni de réponse figée, mais des faits et des constations avancés par des spécialistes qui pourront guider notre réflexion.

Pour commander en ligne www.editionsfarel.com

De la Genèse au génome : perspectives bibliques et scientifiques sur l'évolution

 

sous direction de Lydia Jaeger

Nogent-sur-Marne/Cléon d'Andran, Éditions de l'Institut Biblique/Excelsis, 2011, 183 p.

Ont contribué à cet ouvrage : Henri Blocher, Sébastien Fath, Marc Godinot, Lydia Jaeger, Alain Lombet, Matthieu Richelle, Jean-Marc Sergent, Pascal Touzet, Jonathan Vaughan

Cent cinquante ans après la parution de L'Origine des espèces, le rapport entre théorie de l'évolution et visions religieuses du monde continue de susciter des débats animés. Certains rejettent les thèses darwiniennes au nom de la foi, d'autres y trouvent un fondement à leur athéisme. Loin des raccourcis médiatiques, ce livre cherche à dresser un bilan aussi dépassionné que possible : Quelles sont les données scientifiques qui appuient aujourd'hui la théorie de l'évolution ? Quelles sont les questions qui restent encore ouvertes ? Comment les idées darwiniennes ont-elles été effectivement reçues ? Quels sont les véritables enjeux théologiques de l'évolution ? Dans une réelle ouverture pluridisciplinaire, le présent ouvrage fournit de précieux repères exégétiques, scientifiques, historiques et théologiques. Outre deux études dogmatiques qui discutent l'enjeu de l'évolution pour la foi ou la non-foi en Dieu, le champ couvert va des textes bibliques de la Genèse et du Psaume 104, en passant par la génétique moléculaire, les fossiles, l'évolution des espèces domestiques et l'évolution transposée à l'informatique, jusqu'à la présentation de la réception du darwinisme au sein du mouvement évangélique français et de l'Intelligent design.

Pour commander en ligne www.xl6.com

La science peut-elle être neutre ?

 

sous direction de Lydia Jaeger

Marne-la-Vallée, Farel, 2010, 61 p

Ont contribué à cet ouvrage : Jean-Claude Parlebas, Émile Nicole, Alain Lombet, SylvainBréchet, Lydia Jaeger

La recherche scientifique est une formidable entreprise collective à laquelle collaborent des personnes d'arrière-plans culturels, sociaux et religieux très divers. Mais pouvons-nous faire abstraction de nos convictions métaphysiques et religieuses dans l'exercice de la science ? Les présupposés relevant de la vision du monde des chercheurs interviennent-ils dans l'activité scientifique ? La foi joue-t-elle un rôle, et si oui lequel, dans les travaux de laboratoire ? Utilisant les apports différents mais complémentaires de leurs disciplines - cosmologie, pharmacologie, physique, mais aussi théologie et philosophie - plusieurs auteurs, chercheurs et enseignants, apportent des éléments de réponse. Ils déterminent les facteurs qui favorisent, ou au contraire compromettent, la neutralité scientifique et nous montrent en outre qu'il existe des liens passionnants, étonnants parfois, entre la science et la foi.

Pour commander en ligne www.editionsfarel.com