Imprimer cette page

Faraday Papers

La science a-t-elle besoin de la foi ?

Roger TRIGG

Faraday Paper No 2

Doit-on envisager la science comme un système fermé, et supposer que toute réalité est à sa portée ? Loin d'être un système autonome et d'utiliser des méthodes purement rationnelles - la science s'appuie elle-même sur de grandes hypothèses. On peut considérer l'uniformité et la nature ordonnée du monde physique, ainsi que la capacité de l'esprit humain à les saisir comme allant de soi. Le théisme, quant à lui, peut l'expliquer en invoquant la rationalité du Créateur.

Télécharger l'article

 

Le principe anthropique et le débat entre science et foi

John Polkinghorne

Faraday Paper No 4

La vie à base de carbone ne pouvait se développer qu'au sein d'un univers régi par des lois naturelles fondamentales très particulières. Cet ‘ajustement fin' (‘fine-tuning' en anglais, ou la réunion subtile des conditions nécessaires pour l'éclosion de la vie sur terre) peut s'expliquer soit par le concept de ‘multivers', soit par celui de création. Cet article propose une évaluation de ces deux hypothèses concurrentes.

Télécharger l'article

 

De l'importance de prendre soin de l'environnement

Sir John Houghton FRS

Faraday Paper No 5

Les menaces planétaires qui pèsent sur l'environnement exigent des solutions à l'échelle mondiale et c'est dans la durabilité que réside la clé du problème. Cet article questionne ce défi en portant une attention particulière au réchauffement climatique, exposant les dangers de l'inaction ainsi que des stratégies pour résoudre ce problème. Ceux qui croient en un Dieu créateur soutenant toute chose ont une profonde motivation pour s'occuper de cette terre qu'il a créée, et pour intervenir en faveur des pauvres, et de ceux qui souffrent le plus de la dégradation de l'environnement.

Télécharger l'article

 

L'âge de la Terre

Robert S. White

Faraday Paper No 8

La meilleure estimation concernant l'âge de la matière qui forme la Terre se chiffre à 4 566 millions d'années, avec une précision de l'ordre de plusieurs millions d'années. L'âge de l'univers serait trois fois plus élevé. Il s'élèverait à 13 700 millions d'années. Malgré la présence d'organismes vivants tout au long de l'histoire de la Terre, l'apparition de l'homme moderne remonterait seulement à quelques millièmes de pourcent de l'âge de la Terre. Je me propose de débattre sur la question des fondements scientifiques de la datation géologique, des perspectives historiques et récentes portant sur l'âge de la Terre ainsi que des implications théologiques découlant des témoignages bibliques et scientifiques.

Télécharger l'article

 

La science a-t-elle tué Dieu ?

Alister McGrath

Faraday Paper No 9

Cet article explore l'interprétation athée agressive des sciences naturelles associée à Richard Dawkins, et soulève d'importantes questions à propos de sa plausibilité intellectuelle et de son fondement démonstratif. Cet expert en vulgarisation scientifique serait-il devenu un partisan antireligieux, au point d'utiliser grossièrement la science pour combattre la religion, et ignorant l'évidence du fait que tant de scientifiques sont des croyants ? L'athéisme de Dawkins semble être collé à sa science avec du velcro intellectuel, privé de la base démonstrative rigoureuse que l'on attendrait d'un défenseur de la méthode scientifique.

Télécharger l'article

 

Science et foi dans la vie de Michael Faraday

Collin Russell

Faraday Paper No 13

Michael Faraday (1791 - 1867) est l'un des scientifiques britanniques les plus connus. Ses découvertes onttransformé notre monde et ses conférences à la Royal Institution ont ouvert la voie de la compréhension scientifique au grand public. C'était aussi une personnalité animée d'une profonde foi religieuse. Sa pratique de la science était façonnée par une vision chrétienne du monde, une vision du monde qui s'immisçait parfois jusque dans ses théories scientifiques. Cet article propose un modèle ‘convergent' plutôt que ‘divergent' pourdécrire au mieux la science et la foi dans la vie de Michael Faraday.

Télécharger l'article

 

Le génome humain et l'image de Dieu

Graeme Finlay

Faraday Paper No 14

L'ADN dont nous avons hérité représente l'édition actuelle d'un texte qui nous a été transmis à travers d'innombrables générations d'ancêtres. Des marqueurs uniques dans notre ADN montrent que nos ancêtres partageaient un héritage commun non seulement avec d'autres personnes, mais également (de plus en plus loin dans le temps) avec d'autres grands singes, primates et mammifères. Notre ADN relate un récit décrivant nos origines biologiques au cours de l'évolution des mammifères, mais cela ne suffit pas à expliquer nos origines en tant que personnes. Nous nous construisons en tant que personnes uniquement par ce que nous entendons et assimilons des histoires transmises au sein de nos familles et de nos communautés. Les chrétiens pensent que le récit indispensable au développement d'une humanité accomplie est celui qui raconte l'action rédemptrice de Dieu en Jésus-Christ.

Télécharger l'article

 

The Faraday Institute for Science and Religion

Traduction : Nora Richardson